L’engouement des Français remonte pour le crédit à la consommation

Le crédit à la consommation a su regagner la confiance des foyers français et s’est considérablement accru ces derniers temps si en 2008, le secteur du crédit conso a connu une forte baisse de 12,4%. En effet, les Français ont atteint un prêt de près de 10 milliards d’euros les trois premiers mois de cette année, bien avant même les élections présidentielles, soit 6,2% de plus que l’année dernière d’après l’Association des Sociétés Françaises. Les établissements débiteurs non bancaires ont octroyé 6,5% supplémentaire de volume de crédits sur douze mois, ce qui équivaut à 9,9 milliards d’euros.

Les positions du crédit à la consommation durant le premier trimestre

Avec 9,8 milliards d’euros de production durant le premier trimestre de 2017, le crédit à la consommation connaît une forte amélioration en général. Cependant, cela n’est pas valable pour tous les types de financements car le crédit affecté a par exemple connu une baisse de 0,5% à cause des financements de voitures neuves qui retombent à moins 16,9%. Par contre, le financement de voiture d’occasion est une des sources de cette progression du secteur. Effectivement, ces trois premiers mois, l’achat de véhicule de seconde main a connu une amélioration de 7,4% soit 882 millions d’euros. Pour les crédits avec option achat de voitures, la somme accordée durant cette période a excédé les 1,67 milliards d’euros, équivalent à une hausse de 29,5% sur douze mois. Les foyers qui ont décidé de faire un emprunt pour la concrétisation d’un projet de travaux de rénovation et l’achat de biens et d’équipements ont permis une augmentation de 5,9% qui équivaut à 720 millions d’euros environ.

Les crédits renouvelables stagnent

Si le crédit à la consommation a connu un succès non négligeable au cours du premier trimestre, cela ne concerne pas les crédits renouvelables. Un capital accordé à un emprunteur via une carte bancaire, le crédit renouvelable n’a pas stimulé l’appétit des Français. En effet, ils n’ont pas captivé l’attention des Français. Les crédits renouvelables ont connu une légère baisse de 0,2%, on peut dire qu’ils ont stagné à 2,4 milliards d’euros. L’ASF a d’ailleurs affirmé que la production des quatre derniers trimestres reste inférieure de plus de 12% en comparaison avec le point haut de l’été de la crise financière. Le prêt personnel, quant à lui est bien positionné car on a enregistré une production de 3,4 milliards d’euros soit une progression de 7,5%.

La location avec option achat ou LOA en tête

La location avec option achat ou LOA reste en tête et connait un important progrès dans le secteur du crédit à la consommation malgré la baisse du crédit classique. Les trois premiers mois de cette année, elle représente 1,461 milliard d’euros soit une progression d’un tiers (30,1%) par rapport aux chiffres de l’année dernière. D’après les chiffres obtenus de l’ASF, le financement de voiture neuve a progressé de 9,4% en mars par rapport à la même phase en 2016, et cela s’explique par le renforcement de la LOA qui a connu une hausse de 18,9% seulement le mois de Mars.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *